Silence…Tournez !

Vous l’avez constaté, PepperSales.io a lancé sa chaîne Youtube avec deux rubriques :

  • les Questions de Sales (exemple ici)
  • des vidéos thématiques dédiées à la Vente (exemple ici)

Nous préparons également la première formation composée d’une série de 10 vidéos, qui seront accessibles au prix de 99€. Nous vous tiendrons au courant quand elles seront disponibles. Vous pouvez vous inscrire à la newsletter (module de droite de ce blog), si vous voulez être tenu au courant.

Nos métriques

Si vous souhaitez savoir quelques chiffres de l’envers du décor de PepperSales.io, nous vous en donnons ici :

  • vous avez été jusqu’à présent, en trois mois pile d’existence, plus de 4932 adresses IP uniques à venir sur le blog
  • vous avez été 2007 auditeurs uniques à écouter le podcast (accessible depuis vendredi sur Spotify ici et sur Deezer ici).
  • Les épisodes appréciés sont écoutés par 295 auditeurs uniques en moyenne. Certains épisodes font beaucoup plus et d’autres ont récolté moins d’écoute jusqu’à présent. Le principal frein était le nombre restreint de canaux de diffusion (uniquement Soundcloud jusqu’à vendredi comme dit ci-dessus et nous attendons la prochaine validation par Apple Podcast, qui représente officiellement 70% des auditeurs de podcast)
  • Sur le blog, un article apprécié par la communauté est lu en moyenne par 172 adresses IP uniques. Certains font beaucoup plus et d’autres sont noyés par les publications quotidiennes mais serviront pour le référencement naturel (le SEO est une stratégie importante pour nous et sert à captiver et capter la “long trail”)
  • vous avez été 104 à vous inscrire jusqu’à présent pour suivre l’Aventure, en nous laissant votre adresse email principalement sur ces 4 dernières semaines.
  • Les choses se construisent peu à peu et la plateforme est désormais ouverte en version beta pour ceux qui veulent nous aider à rôder les premiers programmes et les premières fonctionnalités (il suffit de s’inscrire ici)
  • Nous avons 6 entreprises intéressées de se lancer lors de notre rodage. Nous n’ouvrirons aux autres que mi-septembre pour information
  • L’agence Galadrim a opéré jusqu’à présent 1 sprint de webdesign, 2 sprints de front-end et 2 sprints de back-end pour réaliser le MVP de la plateforme
  • Le budget déployé jusqu’à présent pour développer le site a été de 14.000€ HT
  • Nous travaillons aux nouvelles users stories pour valider les prochains sprints de développement
  • Nous avons rôdé quelques campagnes sur Linkedin, pour un budget total de 2500€
  • En cumulé, ces campagnes ont permis 259.889 impressions et ont ramené 877 clics
  • Cela porte le CPM à 9,62€ et le CPC à 2,85€
  • Notre page Linkedin, démarrée mi-janvier, est désormais à 95 abonnés :
  • Ce nombre a doublé ces 30 derniers jours et la page a permis de réaliser 134.011 impressions
  • Le pod de PepperSales sur Lempod compte désormais 33 membres :
  • Enfin, nous avons lancé une chaîne Youtube il y a 7 jours
  • Elle a désormais ses 8 premiers abonnés
  • Et elle a obtenu 148 vues :
  • A date, la vidéo qui a obtenu le + de vues est celle sur les challenges du métier de Sales avec 47 vues :
  • Oui, nous rêverions avoir déjà obtenu plus de 1 million de vues. Non, Rome ne s’est pas construite en une semaine et nous sommes réalistes puisque notre noyau dur actuel de core fans nous l’évaluons à 80 commerciaux aujourd’hui.
  • La confiance se gagne petit pas par petit pas. Nous le savons et avons déjà monté de larges communautés de plusieurs milliers de membres. C’est le bouche à oreille et le contenu de qualité qui fera connaître notre marque PepperSales.io. Si vous aimez ce que nous faisons alors foncez et parlez-en autour de vous en recommandant les articles que vous avez adoré ! C’est ainsi que la communauté se construira !
  • Enfin, nous avons ouvert 2 programmes de Sales Bounty sur la plateforme cette semaine :
  • les 2 premiers Bounty ont même officiellement été payés pour des calls montés avec des prospects qualifiés. Le MVp est véritablement lancé !

Nous prônerons la transparence

Nous sommes pour le moment totalement autofinancé et nous aimons le format “entreprise libérée”.

Yannick ROBERT, CEO DE PEPPERSALES.io

Nous publierons nos chiffres de croissance et notre MRR sur ce fil d’épisodes racontant notre histoire.

A très bientôt pour un prochain épisode !

L’Equipe de PepperSales.io

*************************

Et retrouvez la Story #1 ci-dessous :

Il était une fois l’histoire d’un nouveau projet
de plateforme d’apporteurs d’affaires..

Stop !

Vous croyez lire quoi là ? Vous imaginez vraiment que de monter une boîte c’est comme dans les contes de fées ?! On vous dit tout ici, sans filtre…Âmes sensibles s’abstenir et passez immédiatement votre chemin !

#1 – Tout d’abord, ne pas s’illusionner !

La communauté de PepperSales.io est composée de passionnés de la vente. Etre un Top Performer est un Art. Il faut y consacrer beaucoup d’énergie et de temps. Très peu réussissent vraiment. Beaucoup croient être sur la bonne voie en masquant les points faibles de leurs Business Models derrière des levées. Finalement très très peu optent pour l’autofinancement ! PepperSales.io est auto-financé, rentable et…le prolongement d’une activité déjà en place depuis plusieurs années ! Cinq ans pour être comptablement très précis.

Voici le chiffre d’affaires cumulé…

…en activités d’apporteurs d’affaires sur une centaine de factures :

  • soit 441K€ HT pour être très précis
  • Et vous voyez que la courbe accélère !
  • Plus on est actif comme apporteur d’affaires, plus cela rapporte !

Pour les amoureux des métriques :

  • 15K€ HT la première année
  • 48K€ HT la seconde année
  • 127K€ HT la 3ème année
  • 191K€ HT la 4ème année

Et ce sera entre 230K€ HT et 450K€ HT sur cette 5ème année en cours, en fonction des réussites (et en excluant tous les revenus potentiels suite au lancement de la plateforme d’apporteurs d’affaires PepperSales.io).

On ne monte une boîte que si on maîtrise parfaitement…

…le métier ! Chez PepperSales.io, l’apport d’affaires on sait exactement ce que c’est ! Des conventions d’apporteur d’affaires, nous en avons signées plein ! Avec des très grands groupes, des PME, des startups aussi et même…des banques d’affaires ! Toute la palette d’entreprises possibles et imaginables !

Oui, il est totalement possible de vivre d’apports d’affaires !

C’est ce que nous démontrons avec vigueur et c’est notre axe de travail pour ces prochaines années pour pousser vers le métier un nombre encore plus grands de talents de la Vente !

#2 – Pour réussir, il faut être déterminé !

Et y consacrer du temps ! Si vous ne voulez faire que quelques “coups”, passez votre chemin là encore ! Le métier d’apporteur d’affaires est fait pour ceux qui veulent s’en donner les moyens ! C’est un Art que de se créer un réseau et de le mobiliser. Ce n’est donné qu’à ceux qui sont prêts à y investir très sérieusement leur temps.

Vous devez disposer d’un SIREN

Si vous n’êtes pas immatriculé, oubliez ce doux rêve : l’Aventure ne sera pas possible pour vous ! Pour réussir dans ce métier, il vous faut :

  • soit être enregistré comme auto-entrepreneur
  • soit disposer de votre propre SARL, SASU ou SAS/SA pour ceux qui ont des associés.

Sachez que n’importe quelle boîte peut aussi être apporteur d’affaires !

De trop nombreux entrepreneurs oublient totalement cette possibilité qui leur est offerte ! Et pourtant c’est une mine d’or ! Si vos carnets de contacts débordent et que vous êtes très bien connectés dans l’écosystème, rien de plus simple en réalité que de faire progresser votre chiffre d’affaires avec des opportunités que vous ramenez à d’autres entreprises.

Une bonne solution en période de crise !

L’apport d’affaires est très adapté en période complexe où certains pans de l’économie ralentissent. Plutôt que de subir sans agir, reboostez vos équipes et informez les qu’ils peuvent pivoter à vos côtés pour faire rentrer du cash de manière efficace et optimisée, tout en faisant fructifier leurs connaissances durement acquises. Vos équipes sont des pools d’experts ! S’il faut faire rentrer du chiffre d’affaires et regonfler la trésorerie, c’est une très bonne solution !

Il y a toujours des secteurs qui cartonnent, même en période de récession ! Scrutez les opportunités et foncez ! Le but est de faire partie des survivants pour croquer la croissance lorsqu’elle reviendra !

Yannick robert, CEO de peppersales.io

Chez PepperSales.io, nous avons pu…

…aider des médias très connus (et drôles!), développer des entreprises traditionnelles qui recherchaient des clients dans leurs secteurs respectifs, boostez le chiffre d’affaires de startups Tech, mettre en lien des porteurs de projet avec des intervenants capables de leur donner des ailes, monter des calls qualifiés entre plusieurs personnes qui cherchaient à entrer en contact sur des thématiques très diversifiées…

Le champ des possibles est très vaste !

Un apporteur d’affaires peut être :

  • soit un “Go Betweener”
  • soit un Full Stack Sales qui fait la vente de A jusqu’à Z

Les deux modèles sont très rémunérateurs.

#3 – Du concret, rien que du concret !

A date chez PepperSales.io, notre apport d’affaires le plus rémunérateur sur une seule facturation est de 20K€ HT (Vous le voyez à la facture n°86 du graphique ci-dessus). Oui, vous avez bien lu. Et vous serez très surpris d’apprendre que ce simple ticket s’est fait sur un seul rendez-vous et une seule mise en relation. Oui, vous avez bien lu là encore ! Une seule !

Il est possible de signer des conventions d’apport d’affaires vous garantissant des ponts d’or en cas de réussite !

Et c’est bien tout le but de la plateforme PepperSales.io ! Mais, il ne faut pas croire que cela tombe du ciel comme par magie. Rien n’arrive par hasard ! Si ce type de grosse affaire finit par rapporter autant, c’est qu’un réseau très fort est mis en place. C’est l’aboutissement d’un travail rigoureux mis en place depuis des années ! Vous ne croyez quand même pas qu’une entreprise verse 20K€ HT sur une seule facturation pour un truc sans envergure. Nous ne sommes pas au pays des bisounours. Si vous voulez rêver de choses irréalistes, passez votre chemin. Le métier d’apporteur d’affaires n’est pas pour vous ! Pour réussir, il faut suer ! Et pour ceux qui sont curieux d’en savoir plus et qui sont sérieux dans leurs engagements, le contrat en question ci-dessus représentait plusieurs centaines de milliers d’euros de facturation pour l’entreprise en question, en one shot. Sans en dévoiler le montant exact, vous pouvez tabler sur une moyenne de marché comprise entre 5% et 15% des facturations émises par la société pour laquelle vous apportez des affaires.

Cela fonctionne aussi pour…

Voici une liste assez rigolote des choses atypiques pour lesquelles il est possible de toucher des rémunérations d’apporteurs d’affaires :

  • Trouver un candidat talentueux pour une startup
  • Mettre en lien une boîte qui cherche des aides BPI et une société de conseils spécialisée dans le domaine
  • Recommander des formations (Booster Academy…Etc) et mettre en lien un candidat et un organisme spécialisé
  • Entendre qu’une startup a besoin de lever des fonds et donner son nom à un cabinet spécialisé en levée de fonds
  • Faire acheter à une entreprise un article sponsorisé écrit par un blogueur très connu
  • Remonter une idée de sociétés Tech qui a besoin d’un nouveau logiciel SaaS très précis
  • …etc

La liste peut être très très longue ! Les possibilités sont sans limite !

Le point commun entre toutes ces opportunités ?

Elles sont toutes rémunérées…au succès ! Voilà ce qui fait la formule Win-Win de telles relations contractuelles ! Vous ne touchez que si vous produisez vraiment ! Zero bullshit, zero mensonges ni excuses ! Vous ne pondez rien, vous n’avez rien ! Point ! Et si vous êtes vraiment la Super Star que vous prétendez être, alors vous touchez gros ! #RealityCheck

#4 – La sortie de la plateforme PepperSales.io se rapproche !

Elle arrivera dans les prochaines semaines. Les inscrits à notre newsletter seront avertis en premier ! (C’est par conséquent le moment de vous y inscrire vous aussi, si ce n’est déjà fait)

En tant qu’apporteur d’affaires, vous pourrez accéder

…après inscription, à votre dashboard où vous pourrez suivre vos leads remontés et leur traitement par les sociétés auxquelles vous les avez remontés :

Toutes les conditions de rémunération seront définies de manière très claires…

Vous devrez signer vous-même une convention extrêmement précise encadrant juridiquement toute la relation vous unissant aux sociétés avec qui vous collaborerez.

Remonter une opportunité sera extrêmement simple

Il vous suffira de remplir un formulaire (en plusieurs onglets) :

La plateforme PepperSales.io servira de tiers de confiance

Et vérifiera toutes les opportunités remontées, qui ne seront transmises aux entreprises qu’après validation interne.

Ne seront valides que les leads de très grande qualité et extrêmement bien renseignés. C’est ainsi qu’on construit une plateforme qui fait la différence dans le paysage des affaires. Il en va de la réputation du projet !

Yannick ROBERT, CEO de Peppersales.io

Vérifiez si vous adhérez à nos 14 valeurs

Avant de devenir apporteur d’affaires, lisez attentivement cette liste de valeurs très précises que nous avons pris soin de répertorier ici : https://blog.peppersales.io/2020/03/26/les-14-valeurs-de-peppersales-io/

Voici les 14 valeurs que nous souhaitons être les piliers fondateurs de la communauté d’affaires de PepperSales.io, symbolisées par les lettres de notre URL :

P = Premier sur la ligne d’arrivée

E = Eloquent

P = “Push puis Pull”

P = Productif

E = Energique

R = Rationnel

S = Siège

A = Aidant

L = “Lean”

E = Spécifique

. = Point de compromis

I = Inventif

O = Organisé

Yannick ROBERT, CEO DE PEPPERSALES.io

Si vous n’êtes pas inscrit, faites-le dès à présent en vous rendant sur cette page : https://www.peppersales.io

La suite de nos métriques et de l’envers du décor…

…dans de futurs épisodes de la PepperSales Story ! Stay tuned !

L’Equipe de PepperSales.io

Et retrouvez immédiatement nos 10 meilleurs articles sur la thématique de la Prospection Commerciale en cliquant sur le lien suivant : cliquez ici !

Allez, on se fait un petit partage ?