Ne faudrait-il pas être un Djoko ? Vous en saurez plus en lisant l’article…

Dans cet article, vous allez prendre conscience de choses auxquelles vous n’aviez pas pensé ! Et cela va remuer en vous certaines interrogations très utiles pour devenir un vendeur d’exception !

Esprit d’équipe : Foot 1 – Tennis 0

Oui, vous le savez et il n’y a pas besoin d’avoir fait l’ENA pour comprendre que le football est un sport collectif et véhicule en cela des valeurs très utiles pour travailler efficacement en meute et assurer de Hautes Performances. Cela peut être très important pour une équipe de commerciaux : l’émulation de groupe assure à la fois une meilleure cohésion mais les bonnes pratiques circulent aussi plus rapidement. En groupe, on perçoit plus facilement les bons gestes qui permettent aux autre de closer plus vite leurs leads. De manière générale, en phase d’industrialisation et d’hyper spécialisation des postes commerciaux, l’esprit football l’emporte sur l’esprit individualiste du tennis. Au foot, chacun est à sa place : défenseur, milieu, attaquant. Chacun sait ce qu’il a à faire. C’est la même chose dans une team de SDR / AE / CSM.

Variété de techniques : Foot 0 – Tennis 1

Les meilleurs commerciaux resteront toujours des profils qui sont tellement au dessus du lot qu’ils perdent en efficacité lorsqu’ils sont noyés sur un open space où il y a beaucoup de distractions. Un tennisman a cette force de concentration qui lui permet de taper la bonne balle au bon moment et marquer le point critique qui fait basculer un match ! Djokovic et Nadal sont des maîtres en la matière ! Tout est au bout de la raquette. La moindre variation d’angles imaginée à dessein et cela permet de mettre un effet qui surprendra l’adversaire. Là où un footballeur apprend surtout à assurer ses passes proprement et tout le temps de la même manière, un tennisman est éduqué depuis le plus jeune âge avec la logique de la “variation”. C’est en usant de très nombreux effets que l’on monte en 2nde série puis en 1ère série. Cet état d’esprit permet d’être plus percutant en Vente et d’être à la recherche du meilleur coup pour faire bouger un lead en cours.

Dépendance au pipe commercial : Foot 0 – Tennis 1

Voilà un point ultra critique qui explique les bien meilleures performances d’un tennisman dans une carrière de Sales. Juste pour cette raison, les recruteurs devraient vérifier lors de leurs recherches le “sport” du candidat.

Un footballeur doit assurer plutôt que prendre des risques. Il doit “cadrer” et non “vendanger” puisqu’il n’a pas 100 occasions dans le match.

Au contraire, un tennisman apprend dès le plus jeune âge à se lâcher car il a beaucoup plus d’occasions à exploiter dans un match : plusieurs dizaines de balles (et parfois plusieurs centaines lorsque le match s’éternise sur terre battue en 5 sets sans tie break).

Là où un footeux doit donc absolument dès le plus jeune âge apprendre à limiter sa prise de risque pour contrer ce problème de très faibles occasions de briller, un tennisman sait qu’il est bien moins dépendant d’une seule balle. Lorsqu’il mène 40-0, il peut prendre tous les risques car même s’il rate il a encore 2 autres occasions assurées derrière.

Les tennismen font de bien meilleurs commerciaux car ils ont un mindset bien moins dépendant de leur pipe commercial. Ils ne se disent pas “Je dois absolument me concentrer sur cette seule occasion”. Cela donne des commerciaux qui gèrent bien mieux leurs process de chasse commerciale. Ils sont naturellement plus enclins à voir des opportunités partout. C’est une force indéniable pour faire la différence. Un footballeur aura beaucoup plus tendance à rester figé sur un nombre restreint d’opportunités, de peur de les rater. Un tennisman quant à lui foncera et multipliera les occasions d’avoir plus balles de break à exploiter.

Endurance : Foot 1 – Tennis 0

Les footeux savent courir sur de très longues distances et se prennent des coups physiques absolument dingues. Un tennisman est plus protégé derrière son “filet”. Il cherchera moins le contact rugueux. Un tennisman maîtrise les sprints et les multiplie à de très nombreuses reprises en match. Il sera très très bon en SDR pour percer un maximum de comptes. Pour le marché SMB c’est mieux ! Mais il peut s’avérer moins endurant pour creuser des très grands comptes où il faudra de surcroit généralement travailler en équipe pour gagner l’appel d’offre.

Le tennisman verra d’autres opportunités à côté de ce grand compte et privilégiera d’autres combats moins énergivores. Au tennis, pour gagner, il faut savoir laisser passer certaines balles trop retorses, comme certains lobs bien calculés ou certains amortis qui puiseraient dans le réservoir à énergie.

Un footballeur est quant à lui tout le temps en train de courir sur le terrain et communique avec ses coéquipiers. Cela permet certains schémas de jeu lors de certaines conquêtes commerciales clés. Pour viser le marché du CAC40, c’est mieux.

Stratégie : Foot 0 – Tennis 1

La force d’un tennisman est plutôt dans la stratégie. Un footballeur est dépendant de son entraîneur. Depuis son plus jeune âge, on lui inculque qu’il doit rester dans les “clous” prévus par quelqu’un. C’est un énorme frein à l’autonomie.

Les profils de commerciaux qui pratiquent le tennis en compétition ont beaucoup plus l’habitude de gérer l’adversité absolument seuls. Il n’y a personne pour les conseiller le long du terrain. Cela donne des profils bien plus performants pour faire de la chasse sauvage.

Un footballeur (ou un rugbyman) sera un bien meilleur CSM pour cette raison très précise.

Une équipe de vrais chasseurs doit privilégier les profils de sport individuel afin de s’assurer d’avoir une force de frappe massive sur l’ensemble du territoire.

Pour les sociétés du CAC40, 2 ou 3 profils soudés de footballeurs travaillant en équipe fonctionneront mieux.

Pour l’immense majorité des startups, il est bien meilleur de ne prendre que des tennismen dans leurs équipes ! Cela donne une variété plus diverses de stratégies d’Attaque, ce qui est le but numéro 1 pour se faire une place et avoir une croissance de MRR à deux chiffres.

Les profils de commerciaux “footballeurs” auront plus tendance à se démoraliser collectivement lorsque les vents sont contraires et mettront la faute sur leur Head of Sales. Un profil de tennisman ne remet jamais la faute sur quelqu’un d’autre. Il est bien plus responsable de ses performances. C’est son sport qui le lui a appris depuis le plus jeune âge !

Verdict : 3-2 pour les profils Tennis !

C’est une victoire clé pour ce 8ème de finale de League des Champions !

Bien entendu, tout dépend de votre contexte et vous pouvez exprimer vos convictions et donner vos arguments en commentaires de cet article ! Cet article est avant tout là pour être ludique et pour ouvrir au débat constructif et fun ! 🙂

Chez PepperSales.io nous sommes fans de tous les sports !

De l’escalade, au trail en passant par les sports collectifs ou le squash ! Nous sommes même extrêmement fans des…jeux de société ! En termes de Stratégie, personne n’a jamais battu ce sport, haha ! 🙂

Si vous aimez le contenu de ce blog

Foncez acheter le “Code des Samouraïs de la Vente”, disponible sur Amazon à 25€ ici : cliquez ici pour l’acheter maintenant !

Nous monterons un séminaire prochainement

Il s’appellera le “Bulldozer Selling” et voici le logo en avant-première :

Premiers arrivés, premiers servis !
Inscrivez-vous à la newsletter pour faire partie de la liste des membres Premium qui seront avertis du lancement des tickets early bird !

Les tickets “early bird” seront à 500€. Il y en aura 100. Les autres places seront à 1000€.

L’équipe de PepperSales.io vous remercie pour vos réponses !

Pour en savoir plus sur notre future plateforme, inscrivez votre email ici : https://www.peppersales.io

Pour recevoir du contenu exclusif pour vous aider à booster vos ventes en 2020, inscrivez-vous immédiatement à notre newsletter (colonne de droite).

Allez, on se fait un petit partage ?